Réorganisation sociétale suite à la perte des habitudes amoureuses

A la fin d’une relation amoureuse on perd plus que le simple contact avec l’autre. On perd des habitudes, des schémas durement appropriés avec le temps. Durement parce que souvent ces schémas ne viennent non pas de nous-même, mais de la succession des compromis faits tout au long de la relation avec l’autre. Perdre l’autre, c’est perdre le sens de ces compromis.

Mais s’il l’on conçoit très bien que la solitude est inéluctable (parfois nécessaire, voire attendue dans certains cas), la perte du sens de ces habitudes, elle, est plus difficile à appréhender.

Schémas cognitifs et perte de la pensée automatique : comment fonctionnait-on avant l’autre ?

Il nous faut passer par une période d’adaptation, de réappropriation de nos schémas de pensées et de nos habitudes propres pour nous retrouver. C’est une étape primordiale afin de ne pas biaiser la relation suivante.

Une nouvelle personne implique de facto d’autres schémas, d’autres concessions potentielles. Ne pas prendre le temps de se reconstruire seul avec soi-même et pour soi-même peut impliquer, à tort malheureusement, la transposition des schémas de l’ancienne relation sur la nouvelle, que l’on pourrait appeler « connasses de pensées automatiques ».

En agissant en complet automatisme, nous ne voyons pas que ce schéma est – ou peut-être – en inadéquation totale avec la nouvelle personne, car ceux-ci ne font plus référence à la bonne personne. Nous commettons alors des erreurs de jugements, nous créons des problèmes de communication, nous réagissons négativement à un comportement car nous l’interprétons en nous basant sur notre expérience précédente.

Se détacher de ces habitudes devient en quelque sorte un passage obligé afin d’aborder une nouvelle relation sans les bagages émotionnels négatifs qui nous entraînent parfois à réagir négativement à un comportement considéré comme normal pour cette personne-ci, à se remettre déraisonnablement en question ou pire encore, à vouloir penser à la place de l’autre alors que celle-ci est encore une inconnue pour nous.

Se consacrer à la découverte de l’autre, de cette nouvelle personne, doit être au cœur de la nouvelle relation, peut importe vers quel avenir celle-ci tend. Abandonner les habitudes relatives à la relation précédente est une étape indispensable pour appréhender sainement et sereinement toute nouvelle relation.

Une certaine forme de solitude, de distance, la patience, un fort intérêt pour l’autre et surtout une remise en question perpétuelle sont selon moi, les bases pour avancer dans ce nouveau paradigme inconnu, dans lequel les anciennes habitudes n’ont plus leur place. D’autant plus si les habitudes en question étaient nocives ou anxiogènes.

D’ailleurs, gardons en tête que ce n’est pas parce que nous avions des habitudes anxiogènes dont nous étions heureux d’être débarrassé à la fin de la relation, que celles-ci ne vont pas revenir à la première situation qui nous semble similaire. Nos instincts ici sont nos meilleures alarmes.

Considérons-les non plus comme des alarmes de « ça sent la merde » mais plutôt dans le sens « attention meuf, tu chies là ». Un rappel à l’ordre que ces réflexes appris sont justement, appris, et qu’ils n’existent qu’en fonction d’une personne dans le cadre d’une relation et ne devraient plus exister hors de ce cadre.
… Sauf si vous étiez paranoïaque à la base, mais ça, c’est un autre problème.

Pour finir, on peut comprendre l’effet rassurant de garder le fusil à portée de main, mais il est grand temps de le décharger afin d’éviter de se tirer une balle dans le pied en s’attendant à le shooter en pleine face alors que son casier est actuellement vierge.
Ce ne serait pas très sympa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.