Bienvenue dans les limbes!

Suivez le guide ! Par ici, mesdames et messieurs ! Bienvenue dans les Limbes ! La visite de ce jour durera environ une demie heure, restez bien en file indienne sur la ligne et suivez le guide !

Nous voici dans le centre névralgique des Limbes, le cœur même du système, son poste de pilotage dira-t-on également. Comme vous pouvez le constatez, le centre possède un nombre de commandes impressionnant : Ici voyez notamment les commandes d’évitement, de compliments semi-affectifs et là, les commandes de renvoi. Toutes les commandes sont bien entendues directement dirigées depuis le cerveau uniquement. L’accès au cœur y étant formellement interdit.

Sur votre droite, les deux sorties possibles du centre : la fuite et la relation de couple officielle.
Non, s’il vous plait Monsieur, merci de ne pas toucher aux portes.
Comment ?
Ah oui oui c’est normal. La porte vers la relation de couple n’a pas de poignée. Elle est condamnée.
…Oh elle l’a toujours été monsieur.
C’est plus un leurre qu’une vraie porte de sortie en fait. Elle est principalement là pour alimenter l’espoir, car c’est sur l’espoir de sortie vers une relation officielle que tiennent véritablement les Limbes. C’est là d’ailleurs toute la magnificence technique de cet endroit : tenir sur l’espoir qu’un jour, peut-être…, alors que cette possibilité n’existe en fait tout simplement… pas.
Et n’a jamais existé (rires).

D’où les commandes d’évitement ! Ma préférée est définitivement celle-ci : « J’ai besoin de temps pour savoir où j’en suis dans ma vie avant de pouvoir envisager une relation » accompagnée de notre célèbre « mais j’apprécie énormément passer du temps avec toi », qui conjugue à merveille la notion d’égocentrisme typiquement anti-relationnelle ainsi que le compliment semi-affectif, sans pour autant tomber dans la perversion narcissique… qui est un tout autre centre que vous pouvez visitez tous les jeudi 30 février, de juin à septembre.

Nous avons également en stock des centaines de compositions de commandes d’évitement de ce style, qui nous permettent de faire face à tout type de situation ou de personnes. Comment madame ?
…Et non, les Limbes ne peuvent fonctionner sans cette porte, sinon nous serions dans le centre névralgique du plan cul, tout simplement (rires).
Centre que nous venons d’ailleurs de dépasser, et qui est une des portes d’entrées naturelles vers les Limbes.

Par ici messieurs-dames, la porte de la fuite qui, en revanche, est constamment entre-ouverte. Connectée en permanence aux commandes de renvoi, elle a été dotée d’une fonctionnalité très spécifique que nous avons emprunté à la race des chats. En effet cette porte est dotée de la fonctionnalité sortrer qui permet d’en sortir et d’en rentrer autant de fois que désiré, sans n’avoir jamais complètement pris une décision dans un sens ou dans l’autre. Un vrai bijou de technologie… qui peut au passage, être utilisé sans limite ! Tout dépend de la dépendance affective en face.

Nous avons d’ailleurs des commandes de renvoi de type « ne pas texter pendant x jours », à alterner avec des compliments semi-affectif – c’est-à-dire qu’ils semblent liés à l’affect mais peuvent en fait être donnés à toute personne un peu proche – afin de s’assurer de la bonne continuité du lien aux Limbes.

Des questions ?

Oui, Monsieur, bien sûr que l’on peut en sortir une bonne fois pour toutes, mais cela nous fait quitter le centre névralgique des Limbes et nous amène vers le choix suivant : aller vers le centre de l’amitié en cas d’abandon de l’espoir de la part de la partie adverse – qui est également parfois un simple retour en arrière – ou vers la fuite définitive si l’on appuie sur le gros bouton rouge « Fuck it » à la sortie. Dans ce cas, on change de joueur, tout simplement.

Par ici messieurs-dames, la visite continue, suivez le guide !

Une réflexion sur “Bienvenue dans les limbes!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.