Ap 4 : « Ça tombe bien, j’en avais assez de causer »

M’arrachant à la contemplation de mon reflet morbide, Belzebuth me tira par les cheveux. Je voulus me retenir aux rideaux du lit, manquai de peu de les toucher, passai au pied d’un Quatre impassible, pour finir par franchir la porte. Malgré mes hurlements, Belzebuth ne desserra pas sa prise, et je descendis les trois ou … Lire la suite de Ap 4 : « Ça tombe bien, j’en avais assez de causer »

Ap 3 : « Est-ce que je ressemble à une olive? »

« Aloooors, comment va notre nouveau portier, bien dormi ? » Quatre s’inclina au passage de Belzebuth et referma la porte derrière lui. Le Commandant des Enfers s’avança, mais resta dans la pénombre, en retrait et à bonne distance de moi. Ses cheveux ébouriffés luisaient sous la faible lumière, et ses mèches désordonnées retombaient sur le haut de … Lire la suite de Ap 3 : « Est-ce que je ressemble à une olive? »

Ap 1 : « Lèche-cul… »

« Que signifie tout ceci ? Qui est-ce ? tonna une voix grave au-dessus de nous. — Mon Roi, dit Stolas en effectuant une révérence d’un mouvement d’aile gracieux, voici Perse Evans. C’est un gardien qui s’est apparemment éveillé pour remplacer Sërberus qui nous a quittés. Décédé, mon Roi », précisa-t-il.  Prisonnière des bras de Quatre, je levai la … Lire la suite de Ap 1 : « Lèche-cul… »

Ap 2 : « la Queen Bee des Freaks »

La sonnerie du réveil s’enclencha. Il était sept heures. Allongée dans mon lit, emmitouflée dans l’épaisse couette de plumes hivernale, j’ouvris un œil pour contempler la boule blanche qui pendait au plafond. Les phares des voitures, déjà en route vers leur travail, défilaient sur elle en une houle de lames lumineuses. Je n’avais pas envie … Lire la suite de Ap 2 : « la Queen Bee des Freaks »

Ap 3 : « profites-en pour travailler le galbe de tes mollets »

« Tiens, tiens, que me vaut cette charmante visite, Bel ? — Pourquoi ce sarcasme ? J’avais du temps libre. Je me suis dit que cela faisait longtemps que je n’étais pas venu par ici, dire bonjour, voir comment tu allais, si tu ne manquais de rien… — Oh, et bien, si tu t’es mis … Lire la suite de Ap 3 : « profites-en pour travailler le galbe de tes mollets »

Ap 4 : « flan aubergine chocolat noir basilic »

« Putain… c’était quoi ça ? » Je me redressai d’un bond dans mon lit, l’esprit troublé par ces voix qui résonnaient encore dans ma tête en un écho lointain. Le réveil sonnait en continu, et mes draps étaient trempés de sueur. Mon psy appelle cela des terreurs nocturnes, mais cette fois, c’était différent de … Lire la suite de Ap 4 : « flan aubergine chocolat noir basilic »

Ap 6 : « Bon, Vomito, t’es prête ? »

Le lendemain matin, j’arborais ma tête la plus dévastée qu’il m’ait été donné d’avoir, depuis que mon sommeil avait décidé de jouer son nombre d’heures sur un tirage de dé. Sans savoir qui était ce « Bel », il commençait déjà à me gonfler à squatter mes rêves. Qu’il vienne d’une série, d’un souvenir, ou … Lire la suite de Ap 6 : « Bon, Vomito, t’es prête ? »