À lire avant de commencer Apocalypse…

Bienvenue dans la trilogie infernale Apocalypse, romans urban fantasy. Vous allez entrer dans un monde à la fois fun et horrifique. J’espère que vous aimerez lire mes délires autant que j’ai adoré les écrire.

Mais avant, on doit parler. Si-Sit.

Note de l’auteur

J’ai écrit Apocalypse car je trouvais les autres aventures… heu… comment dire… chiantes.

Peu importait l’âge des héros, les aventures trépidantes qu’ils vivaient, les tropes de triangles amoureux et ennemis-to-lovers, ou encore les méchants très très méchants, à chaque fois, une même réflexion :

« C’est bien, mais c’est pas assez. J’en veux plus. »

De mes lectures, j’en ressortais (trop souvent) des méchants trop manichéens (bouh le vilain !), des héroïnes vierges et gentillettes, des mondes fantasy trop lisses ou méga complexes.

Ça manquait de langage cru, d’humour noir, de délires scabreux, et si ça parlait cul, c’étaient quelques scènes qui me mettaient plus mal à l’aise qu’autre chose (bon, pour ça, j’y peux rien, je crois que c’est juste pas mon truc).

Je voulais aller plus loin, dépasser les codes, bousculer les genres (sans pour autant aller dans le potache, ou marcher sur les plates bandes de mes héros Adams et Pratchett. De la mesure, Roxane).

Écrire ce que j’aurais aimé lire
pour satisfaire mon esprit tordu.

Non mais c’est paaaaaaas non pluuuuuuuus un truc de ouuuuuuf quoiiiii. Et surtout, on commence en douceur dans le tome 1, mais je préfère prévenir.

Il apparait que parfois je suis allée trop loin, et je m’excuse d’avance pour certaines scènes ou répliques un peu hardcore. Elles servent l’histoire, et seulement elle.

Promesse de scout.

Soyez majeurs ou allez lire ailleurs

Cette histoire n’est pas destinée à un public jeune, mais à la génération Harry Potter, Twilight, Divergente, etc. Ces jeunes millénnials et vieux Gen Z qui apprécient toujours les histoires de « Choosen One », mais recherchent un truc un peu plus péchu et funky.

18 ans et plus, donc ! Les autres : Oust! Dans vos chambres!

Info représentation

Pour les énervés de la représentation (j’en ai trop vu sur les réseaux sociaux pour ne pas vous mentionner ici), préparez-vous à voir des personnages différents, diversifiés. Gardez votre hargne et relisez dans la bible le passage qui dit « aimez-vous les uns les autres ».

Moi j’aime mon monde coloré, avec une place pour tout un chacun. Si vous n’êtes pas d’accord avec ça, je vous invite à aller vous faire cuire le cul.

Mon histoire, mes règles.

Triggers warning

Avant de vous plonger dans les aventures de Perse Evans, sachez qu’il y a pas mal de « triggers warning » à prendre en compte avant. Parce que si je ne suis pas méchante IRL, j’ai dépassé mes propres limites dans les pages que vous allez lire.  

Bon. Par contre, si vous détestez l’humanité au grand complet, vous devriez être complètement OK avec tout ça.

Anticléricalisme et blasphèmes bonjouuuur

L’histoire a été construite autour d’un passage de l’ancien testament et des écrits apocryphes, et est donc très irrévérencieuse envers l’église et les chrétiens.

J’ai voulu exposer le point de vue des anges déchus, alors si vous êtes croyants, ça risque de vous faire grincer des dents.

Pour moi, pas de problème. Je sais que Dieu a le sens de l’humour, sinon il n’aurait pas créé les ornithorynques. Je suis en paix avec lui. Moins avec ses anges, mais j’espère qu’ils ne m’en voudront pas trop.

Et si je me suis trompée, et bien… j’ai plein de potes qui m’attendent en Enfer.

Liste des triggers

  • Anticléricalisme
  • Blagues potaches qui ne font rire qu’Azazel
  • Blasphème de masse
  • Blessures
  • Enfermement
  • Génocide
  • Gore
  • Guerre
  • Mort
  • Morts d’enfants
  • Morts de parents
  • Propos angélo-gines
  • Propos misanthropes
  • Propos misogynes
  • Propos racistes
  • Propos sexistes
  • Racisme
  • Scarifications
  • Sexe
  • Suicide
  • Torture psychologique
  • Trauma
  • Troubles mentaux
  • Violence

Pfiou! Ça en fait un paquet, hein?

Allez, bonne lecture !

Laisser un commentaire Annuler la réponse.