Apocalypse, tome 1 : l’éveil du Gardien

Synopsis

Au Royaume Céleste, on fait appel à un médiateur pour résoudre certains conflits inextricables : un Gardien. Cachés parmi les humains, ces êtres peuvent être éveillés à tout moment pour aller remettre de l’ordre dans le bordel général divin et rétablir l’équilibre.

Lorsque Belzebuth, actuel Commandant des Enfers, décide d’ouvrir la porte des Enfers vers le Royaume des Humains, les pouvoirs de Perse s’éveillent. Sauf que prendre la place du mythique Cerbère n’était pas tout à fait inscrit dans son plan de carrière pour l’année de ses 17 ans.

Avec des alliés aussi puissants que pénibles, Perse monte un plan bancal pour échapper à sa destinée.

Genre : Urban Fantasy | Aventure | Horreur | Humour noir | Absurde | Welcome-to-Hell

Triggers (parce que mieux vaut prévenir que…) : Anticléricalisme | Blasphème de masse | Blagues qui ne font rire qu’Azazel | Blessures | Génocide | Gore | Morts | Morts d’enfants | Morts de parents | Propos angélo-gines (bah quoi?) | Propos misanthropes | Propos misogynes | Scarifications | Trauma | Violence

Les personnages

Perse Evans

Azazel

Belzebuth

The Girlz!
Sasha, Élise, Max et Jade

Infos

À lire avant de commencer Apocalypse…

Bienvenue dans la trilogie infernale Apocalypse, romans urban fantasy. Vous allez entrer dans un monde à la fois fun et horrifique. J’espère que vous aimerez lire mes délires autant que j’ai adoré les écrire. Mais avant, on doit parler. Si-Sit.…

Chapitres

Ap (de son petit nom) comprend 54 chapitres (de pur plaisir?) disponibles gratuitement. Attachez votre ceinture, et bonne lecture!

Aussi, sachez qu’il s’agit ici de la « première » version de l’histoire (en fait, c’est la V3, je suis pas un monstre), car je suis en période de correction suite aux retours mes bêta-lecteurs. Quelques incohérences seront donc modifiées prochainement! (Mais rien de grave en fait, j’ai fait un article là-dessus). Ou pas prochainement tout de suite. J’ai not le time de tout faire en même temps. But anyway, ça change pas l’histoire qui est MEGA.TROP.COOL. (Comment ça j’exagère?)

Avertissements : Certains personnages ont un langage « fleuri ». C’est voulu. Si ça ne vous plaît pas, Azazel vous dit d’aller vous faire f… Non. d’aller vous faire cuire le c… Non. Bon, on va pas y arriver. Lisez pas ça à vos enfants, that’s all. Certains chapitres se verront attribuer un « avertissement spécial » en début. Personnellement, je trouve que ça casse un peu la surprise, mais bon. Je préfère ça que vous savoir en PLS devant votre ordi.

Ap 1 : « Alors nous avons un accord ? »

« Si nous réussissons, cela changerait la face du monde et, plus que tout, nous serions enfin libres. Après toutes ces années, je n’osais plus en rêver. Cinq semaines humaines, tu as dit ? Cela me laissera le temps d’agir de mon côté. Tu…

Ap 2 : « la Queen Bee des Freaks »

La sonnerie du réveil s’enclencha. Il était sept heures. Allongée dans mon lit, emmitouflée dans l’épaisse couette de plumes hivernale, j’ouvris un œil pour contempler la boule blanche qui pendait au plafond. Les phares des voitures, déjà en route vers leur travail,…

Ap 4 : « flan aubergine chocolat noir basilic »

« Putain… c’était quoi ça ? » Je me redressai dans mon lit, l’esprit troublé par ces voix qui résonnaient encore dans ma tête en un écho lointain. Le réveil sonnait en continu, et mes draps étaient trempés de sueur. Mon psy appelle cela des…

Ap 5 : « Il a posé des congés »

« Malgré la mécanique impeccable de notre plan, il semblerait que nous ayons, comme qui dirait, un fâcheux petit imprévu. Sans compter que ça s’agite dans les bas-fonds. Nous avons eu des fuites, ici. — Je me fiche de tes fuites ! Je me…

Ap 6 : « Bon, Vomito, t’es prête ? »

Le lendemain matin, j’arborais ma tête la plus dévastée qu’il m’ait été donné d’avoir depuis que mon sommeil avait décidé de jouer son nombre d’heures sur un tirage de dé. Sans savoir qui était ce « Bel », il commençait déjà à me gonfler…

Ap 7 : « J’ai failli attendre »

Lorsque la nuit arriva, je fus à nouveau happée dans mes rêves. Tout était sombre et, privée d’une bonne partie de mes sens, j’étais captive du brouillard. Mais cette fois, il y avait quelque chose de différent. L’odeur d’une cigarette flottait dans…

Ap 8 : « Feu. Viande. Manger. »

« Perse ! Perse ! Je t’en supplie, réveille-toi ! » L’oxygène s’engouffra dans mes poumons dans une inspiration désespérée. Je me redressai d’un bond, tenant ma gorge entre les mains. Mon corps tout entier tremblait et suait à grosses gouttes. Assise sur le bord de mon…

Ap 9 : « Je me sens d’humeur à me faire un Dieu ce soir »

Le feu crépitait. Des paillettes de braises, propulsées par les flammes, s’élevaient jusqu’à atteindre la cime des arbres. L’enceinte posée sur la benne du pick-up de Jackson hurlait une playlist de hard rock. Élise grinçait un peu, car ce n’était pas son…

Ap 10 : « Je peux être délicat parfois »

Froid. Sombre. À nouveau. Mes yeux étaient ouverts. Je flottais dans l’air. Encore un putain de rêve. Quelle idiote, j’avais oublié de boire la tisane. Elle devait m’empêcher de dormir. Je crois. En fait, je n’avais aucune idée de ce que pouvait…

Ap 11 : « Le jour s’annonçait »

Avertissement spécial: mort J’ouvris les yeux pour découvrir la toile de ma tente. « Je suis réveillée ! » hurlai-je en me redressant. La stupeur se lut sur le visage de Gabriel, qui se trouvait à mes pieds, en train de fouiller dans mon sac.…

Ap 12 : « Il plut sur mes bottines »

Deux brancards descendirent du perron en émettant un claquement à chaque marche. Tour à tour, les sacs en plastique noir, attachés par des lanières, disparurent dans un fourgon. C’était fini. Plus de sirènes, plus de hurlement. Il ne restait que les lumières…

Ap 13 : « Lamentable »

Je sus, en ouvrant les yeux, que je me trouvais à nouveau là-bas, perdue dans cette obscurité dense, froide, et humide. Je jetai un coup d’œil à mes mains : elles étaient éthérées. La nuit dernière, sous cette forme, il n’avait pas pu…

Ap 14 : « C’est par-fait. »

Je tremblais, assise sur le bord du lit. Des gouttes de sueur coulaient le long de mes tempes et je respirais avec difficulté tant mon cœur battait à tout rompre. Mes jambes peinèrent à me porter jusqu’à la salle de bain. Il…

Ap 15 : « saleté de sale fouine fouilleuse de sac »

Inutile de préciser que je ne mis pas un pied en cours. Non seulement je n’avais pas fini ma lecture du manuscrit, mais je manquais cruellement de sommeil. Je ne voulais pas risquer de me retrouver à la merci de Belzebuth dans…

Ap 16 : « Vieille conne. »

Contre toute attente, le sommeil vint. La fatigue avait supplanté les angoisses et réminiscences sordides. Je flottais. Je me sentais bien, la tête dans le coton, légère, emprisonnée dans un cocon doux et chaud. Enfin une vraie nuit. Pas de voyage dans…

Ap 17 : « Perse, arrête ça »

Avertissement spécial : thématique du suicide « Seth, c’est encore Perse. Perse Evans, tu sais, celle qui vit chez toi et qui n’a toujours pas de tes nouvelles malgré mes douze derniers appels. Ce serait bien que tu décroches. Rappelle-moi. S’il te plaît. » …

Ap 18 : « Merdemerdemerde »

Les branches se baissaient pour me fouetter le visage. Mes pas s’enlisaient dans la mousse épaisse. La terre détrempée happait mes pieds. Les racines des arbres se levaient à mon passage, cherchant à me faire trébucher. La forêt était si dense qu’aucun…

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Bonus

Pour le plaisir… (surtout le mien en fait)

Prologue : Azazel

Ça y est, Apocalypse: l’éveil du gardien est terminé. Rude, n’est-ce pas? Après relecture et réception de nombreux « PUTAIN », signes…

Interlude : Astaroth

Petit délire après le chapitre 35, histoire d’avoir un autre point de vue, celui d’Astaroth, Lieutenant de Belzebuth. Bonne lecture!…

Laisser un commentaire