Apocalypse, tome 2 : le chant des buccins

Synopsis

[Suite du tome 1 Apocalypse : l’éveil du gardien]

Le plan de Belzebuth a échoué. Perse a pris la relève de Sërberus, et pire encore : elle empêche désormais tout passage vers le monde des Humains. Lui qui souhaitait plus que tout être libre et passer à sa guise de l’autre côté, se retrouve enfermé.

Samaël, le Roi des Enfers, ordonne à Belzebuth de faire en sorte qu’elle prenne sa place de gardien de la porte. Il a trois jours pour la faire changer d’avis. Terreur, torture, toujours rien. Soit il s’y prend comme un manche, soit on lui met des bâtons dans les roues.

De son côté, Perse, sous la surveillance rapprochée de Quatre, va découvrir une tout autre facette des Enfers. Avec l’aide de nouveaux alliés inattendus, elle va poursuivre un but sinistre : se venger de Belzebuth de la plus tordue des façons…

Genre : Urban Fantasy | Aventure | Horreur | Romance | Humour noir | Absurde | Welcome-to-Hell

Triggers (parce que mieux vaut prévenir que…) : Anticléricalisme | Blasphème de masse | Blagues qui ne font rire qu’Azazel | Blessures | Enfermement | Gore | Guerre | Morts | Propos angélo-gines (bah quoi?) | Propos misanthropes | Propos misogynes | Scarifications | Sexe | Torture psychologique | Troubles mentaux | Violence

Les personnages

Perse Evans

Quatre

Amon

Belzebuth

Infos

Chapitres (votre rendez-vous du mercredi-ou-presque, again!)

Les aventures de Perse ont repris, avec, je dois avouer, quelques irrégularités sur les jours de publication. Écrire un chapitre par semaine avec à côté un full-time job et une asso de GN à faire tourner, c’est plus compliqué qu’au premier tome où je me glandais la nouille au chômage made in covid.

Si vous ne voulez rien rater des dernières infos, rejoignez-moi sur Insta !

Rappel : Langage « fleuri » et scènes violentes au programme. Certains chapitres seront précédés d’un avertissement sur le type de violence qu’il contient. Alors comme pour le premier tome : ne lisez pas ça à vos enfants.

Ap 24 : #OuijaChallenge

Armé d’un saladier débordant de pop-corn, Azazel se posa entre nous sur le canapé et remua des fesses pour se faire une place. « Tu le connais par cœur, soupira Sasha. — Je ne m’en lasse pas. Allez Trinity[1], lance le reportage ! » Un … Lire la suite de Ap 24 : #OuijaChallenge

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.