Ap 3 : « profites-en pour travailler le galbe de tes mollets »

« Tiens, tiens, que me vaut cette charmante visite, Bel ?— Pourquoi ce sarcasme ? J’avais du temps libre. Je me suis dit que cela faisait longtemps que je n’étais pas venu par ici, dire bonjour, voir comment tu allais, si tu ne manquais de rien…— Oh, et bien, si tu t’es mis à faire … Lire la suite de Ap 3 : « profites-en pour travailler le galbe de tes mollets »