Julian Abbott, ou celui qui n’avait rien demandé

Le personnage de Julian est celui qui m’a posé le plus de difficultés : personnage secondaire, mais essentiel, il n’a vraiment été développé qu’à partir de la construction de la V2 de l’histoire. Nous avons tous en nous un potentiel de victime. Parce que nous ne sommes pas dans de bonnes conditions morales (deuil, dépression, pauvre … Lire la suite de Julian Abbott, ou celui qui n’avait rien demandé

Andras MacMillan, pour vous servir Mesdames…

Le personnage d’Andras MacMillan n’est pas apparu avant la V2 de mon chapitrage. À l’époque, l’histoire était déjà écrite, la première partie était rédigée, et la seconde était en cours. Mais il manquait quelque chose d’important : une intrigue portée par d’autres personnages, et qui viendrait un peu foutre la merde. Quelque chose de piquant, d’humoristique, … Lire la suite de Andras MacMillan, pour vous servir Mesdames…

Le sacro-saint chapitrage

Le plus grand défi lorsqu’on se lance dans l’écriture, est de trouver la bonne manière d’organiser ses idées pour ne pas (trop) se laisser guider seulement par les envolées lyriques de notre plume. Bien entendu, la bonne manière est subjective. Donc je vais seulement vous parler de la mienne : le chapitrage, en espérant qu’elle vous aide à trouver la vôtre.